26 octobre 2022

Le fonds SWEN Blue Ocean dépasse son objectif et atteint la barre des 150 millions d'euros

Télécharger
Accueil / Actualités / Le fonds SWEN Blue Ocean dépasse son objectif et atteint la barre des 150 millions d’euros

Le fonds d’impact investit directement dans des start-ups innovantes non cotées en bourse qui œuvrent pour la régénération de la santé en mer

SWEN Capital Partners, fournisseur de solutions d’investissement durable non cotées, a dépassé en un an son objectif de financement de 120 millions d’euros pour son Blue Ocean Fund lors de son dernier tour de table qui a vu la levée de 38 millions d’euros supplémentaires auprès d’investisseurs institutionnels internationaux. Une clôture finale est prévue pour décembre 2022.

Depuis son lancement, elle a réalisé huit investissements, notamment dans la start-up technologique norvégienne OptoScale, qui a mis au point une solution pour la mesure précise et en temps réel de la biomasse des poissons et le comptage des poux de mer, dans Nature Metrics, un fournisseur britannique de premier plan de données de surveillance de la biodiversité, qui utilise des enquêtes environnementales sur l’ADN et le métabarcodage, et dans Spinergie, une société française de logiciels permettant au secteur du transport maritime de réduire considérablement la consommation de carburant et les émissions de carbone grâce à l’analyse de données massives.

Ces investissements permettront de lutter contre trois menaces existentielles qui pèsent aujourd’hui sur la santé des océans : la surpêche, la pollution et le changement climatique. À ce titre, le Fonds Blue Ocean a été classé article 9 en vertu du règlement de l’Union européenne sur la divulgation des informations relatives à la finance durable. En outre, il contribue à la réalisation de l’ODD14.

Le fonds a été lancé en septembre dernier lors du Congrès mondial pour la conservation de la nature, en partenariat scientifique avec l’Ifremer, un institut océanographique de premier plan à l’empreinte mondiale, et financera 20 à 25 jeunes entreprises innovantes dans les domaines de l’aquaculture durable, des données océanographiques, des produits de la mer à base de plantes et de cellules, des alternatives au plastique à usage unique, des énergies marines renouvelables et de la décarbonisation du transport maritime. Le fonds a également été reconnu comme un « Top Innovation Fund » par UpLink et le Forum économique mondial.

Parmi les investisseurs actuels du fonds figurent plusieurs grands investisseurs internationaux qui vont des fonds de pension aux compagnies d’assurance, en passant par les banques et les family offices. Parmi eux, les compagnies d’assurance MACIF, MAIF, le groupe bancaire Crédit Mutuel Arkéa, le fonds d’investissement souverain français Bpifrance, Builders Vision, Ferd, the Planet Ocean Fund et Ifremer.

En 2021, SWEN Capital Partners, aux côtés d’autres acteurs tels que Ocean Hub Africa, Katapult Ocean et Conservation International Ventures, a cofondé l’initiative 1000 Ocean Start-ups – une coalition qui rassemble des incubateurs, des accélérateurs, des plateformes d’appariement et des VCs avec l’objectif collectif de mettre à l’échelle au moins 1000 start-ups transformatrices d’ici la fin de la décennie de l’océan pour restaurer la santé des océans.

En juin 2022, la coalition 1000 Ocean Start-ups a développé, avec le soutien de SYSTEMIQ,  l »Ocean Impact Navigator », un nouveau cadre KPI d’impact en open-source, conçu pour simplifier, harmoniser et renforcer la mesure et le rapport d’impact pour l’écosystème de l’Ocean Impact Innovation. L’outil a été créé dans le but d’aider les entrepreneurs de l’océan, leurs investisseurs et leurs bailleurs de fonds à identifier les innovations ayant un impact réel, ainsi qu’à agréger et à communiquer les progrès accomplis vers une économie océanique durable.

Plus d’informations
Le fonds a réalisé huit investissements, soit environ un tiers de son objectif, dans les jeunes entreprises innovantes suivantes, et d’autres opérations sont en cours de réalisation.

Optoscale – Une entreprise norvégienne qui a mis au point une solution de mesure précise et en temps réel de la biomasse des poissons, basée sur des caméras et la
vision par ordinateur.

Noray – Une entreprise norvégienne qui a mis au point un environnement de culture bactérienne contrôlé pour ses produits à base de crevettes afin de prospérer avec un profil de dépenses d’exploitation et d’investissement très efficace.

Nature Metrics – Basée au Royaume-Uni, cette société est un fournisseur de premier plan de données de surveillance de la biodiversité, utilisant des enquêtes sur l’ADN
environnemental (ADNe) et le métabarcodage.

Spinergie – Une entreprise française d’analyse de données qui propose une solution numérique pour réduire la consommation de carburant et aider à décarboniser le
transport maritime.

Avant – Basée à Singapour, Avant produit des produits de la mer alternatifs en cultivant des cellules de poisson dans des bioréacteurs.

STARTUP A – Une entreprise européenne qui a développé des solutions de motorisation pour rendre hybride n’importe quel bateau de petite ou moyenne taille.

STARTUP B – Une entreprise européenne qui a développé un système pour inspecter, surveiller, nettoyer et collecter les salissures biologiques sur les coques de navires

900.Care – Une société B-Corp française qui crée des produits de soins personnels rechargeables.

Face aux menaces générées par les activités humaines, nous sommes convaincus que la recherche et l’innovation sont des clés essentielles pour assurer la protection de l’océan. C’est dans cette optique que nous avons décidé de participer au soutien de start-ups dont les activités pourraient avoir un impact positif sur la santé de l’océan.

Jérôme Delmas
Directeur Général de SWEN Capital Partners

Nous pensons que l’investissement à impact sur les océans gagne du terrain auprès des investisseurs classiques et nous voulons jouer notre rôle dans cette évolution. L’océan est le principal moteur du climat. Pourtant, il est menacé de façon existentielle et notre fonds offre aux investisseurs la possibilité de combattre ces défis à l’échelle, tout en cherchant à obtenir des rendements compétitifs sur le marché.

Christian Lim
Co-Directeur de gestion de Blue Ocean

Sanctuaire de la biodiversité, l’océan produit plus de 50% de l’oxygène que nous respirons et joue un rôle crucial dans la lutte contre le changement climatique en absorbant 93% de l’excès de chaleur produit par l’homme. À cela s’ajoute le défi économique que représentent les pertes potentielles dues à la pénurie de produits de la mer et à l’élévation du niveau de la mer si l’on ne s’attaque pas au déclin de la santé des océans et au changement climatique. Grâce au fonds Blue Ocean et au travail effectué par les start-up de 1000 Ocean, nous espérons contribuer à inverser ces tendances en finançant des entreprises qui soutiennent la régénération des océans.

Olivier Raybaud
Co-Directeur de gestion de Blue Ocean

La stratégie SWEN Blue Ocean

Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean Blue Ocean