17 mars 2021

Hubcycle lève 1,5 million d'euros pour développer l’upcycling au sein des chaînes de production

Télécharger
Accueil / Actualités / Hubcycle lève 1,5 million d’euros pour développer l’upcycling au sein des chaînes de production

Hubcycle, hub de valorisation des coproduits végétaux, qui transforme les déchets industriels en matières premières & ingrédients pour les industriels des industries alimentaires et pharmaceutiques, annonce sa première levée de fonds d’un montant de 1 500 000 euros auprès de plusieurs investisseurs, dont les fonds de capital-risque daphni et SWEN Capital Partners. Cette somme permettra à l’entreprise de recruter de nouveaux talents, de référencer de nouveaux produits et de poursuivre son expansion en France et à l’international.

Porter l’économie circulaire comme le nouveau standard de l’approvisionnement industriel

Le constat est édifiant : 30 à 50% de la production agricole est jetée au moment de sa transformation industrielle. Convaincus que cette quantité importante de déchets pouvait être valorisée, ils ont toutefois constaté qu’il n’existait aucune solution transversale permettant d’apporter une forte valeur aux produits dont des industriels se débarrassent.

Julien Lesage, phytochimiste, a fondé Hubcycle avant d’être rejoint par Dominique Sylvain, ingénieur agroalimentaire. Hubcycle se présente comme le maillon manquant de la chaîne, en transformant ce qu’une industrie jette, en la matière première idéale pour une autre : Analyse des molécules d’intérêt, conservation, traçabilité, qualité, prospection de débouchés, l’objectif d’Hubcycle est d’appliquer cette approche à une multitude de gisements de déchet.

L’orange est un bon exemple de valorisation. Un producteur de jus d’orange presse les oranges et jette la peau tandis que certains acteurs de la cosmétique sont à la recherche des éléments contenus uniquement dans la peau. L’équation est bénéfique pour chacun des acteurs de la chaîne de valeur : les fournisseurs valorisent des coproduits qu’ils jetaient jusqu’alors et réalisent un gain financier. Quant aux clients, ils ont accès à des ingrédients upcyclés, innovants et vertueux, sans compromis sur la qualité et à des prix compétitifs.

 

« Conscients de la quantité de déchets jetés chaque année par les industriels, notre objectif, en créant Hubcycle, était clair : prouver qu’il était possible de valoriser tous ces coproduits, de faire transformer les déchets en quelque chose de sexy. Nous voulons changer le marché. En s’approvisionnant en matières premières et ingrédients upcyclés, les industriels participent tous à l’économie de milliers de tonnes de carbone, d’eau, et de ressources alimentaires », souligne Julien Lesage, CEO d’Hubcycle.

 

Et l’entreprise a réussi à convaincre : peu de temps après son lancement, elle compte déjà parmi ses clients d’importants acteurs des secteurs agro-alimentaire et cosmétique tels que le groupe Schweppes Orangina, L’Oréal ou encore Yves Rocher et Givaudan. Hubcycle recense aujourd’hui plus de 200 gisements référencés dans son portfolio, et fait entrer, chaque semaine, un ou deux nouveaux produits dans son catalogue. En 2020, Hubcycle a permis d’économiser l’équivalent de 1 000 tonnes de fruits et légumes et a pour objectif d’atteindre l’équivalent de 10 000 tonnes en 2021.

 

Une levée de fonds pour accélérer son développement

Pour continuer à croître, Hubcycle a réussi à lever 1 500 000 euros auprès de fonds d’investissement (daphni, SWEN Capital Partners) et de business angels de renom et très investis dans la tech for good dont entre autres Sofiane Ammar, Cédric Sellin, Jean Charles Morisseau. La moitié des fonds levés permettront à Hubcycle de recruter en 2021 des talents dans les fonctions commerciales, sourcing, support et qualité. Les fonds serviront également à financer un laboratoire d’application, afin de mettre en formule les nouveaux produits identifiés par l’entreprise pour faciliter leur commercialisation et leur suivi qualité.

Julien Lesage, ancien Champion de France de tir à l’arc, n’a pas l’intention d’en rester là et ambitionne de développer son entreprise à l’international. Comptant plusieurs grands groupes parmi ses clients, Hubcycle a déjà un pied dans l’Union Européenne grâce à plusieurs partenariats.

Une rencontre qui a fait la différence

Pour l’accompagner dans sa croissance, Hubcycle a choisi de faire confiance à daphni pour leader cette levée de fonds. Hubcycle est l’une des premières participations du nouveau véhicule financier du fonds daphni Yellow. Si de nombreux investisseurs étaient intéressés par leur start-up, Julien Lesage et Dominique Sylvain ont choisi daphni car ils ont senti, dès les premiers échanges, que le fonds était en capacité d’assumer leur mission : changer le marché, de manière ambitieuse, globale et systémique.

« Le passé de sportif de haut niveau nous convainc de la capacité de Julien à bâtir un projet ambitieux. Avec son offre, Hubcycle améliore les systèmes de production traditionnels. C’est l’exemple typique d’une startup, dont le modèle par essence règle une imperfection de marché tout en ayant un impact extrêmement positif sur l’environnement. Hubcycle permet de résoudre une question importante pour l’environnement et c’est un sujet auquel daphni est particulièrement sensible » affirment Pierre-Eric Leibovici et Stanislas Lot, chez daphni.

Enfin, l’investissement est également le premier « deal Zoom » de daphni, c’est-à-dire le premier qui se soit entièrement réalisé virtuellement sans rencontre physique préalable à cause des mesures sanitaires, expliquent les deux investisseurs du fonds.

À propos d’Hubcycle

Lancée en 2016 par Julien Lesage, Hubcycle a pivoté en 2020 en un hub convertissant les déchets végétaux en matières premières innovantes destinées à l’industrie alimentaire et cosmétique. Grâce à une stratégie de sourcing performante, l’entreprise compte plus de 200 références dans son catalogue et réussit à fournir à ses clients des ingrédients upcyclés dont elle garantit la qualité et la traçabilité. En transformant les déchets en matières premières, Hubcycle accompagne les industriels dans leur transformation pour un avenir durable.

La Tech for Good chez SWEN

Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good Tech for Good

A propos de daphni

daphni SAS est une société de gestion agréée par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP 16-02. La société de gestion daphni compte 350 millions € sous gestion, répartis entre trois véhicules, daphni Purple, Jaina et daphni Yellow. Autour de Marc Simoncini, Pierre-Eric Leibovici, Pierre-Yves Meerschman et Charles-Henry Tranié, les quatre gérants de daphni Yellow, une équipe d’une quinzaine de personnes accompagne le développement de la société. Actives depuis plus de 20 ans au sein de l’écosystème de la Frenchtech, les équipes de daphni sont ou ont notamment été investisseurs dans Allociné, Agricool, Angell, AnotherBrain, Back Market, Balyo, BlaBlacar, Devialet, LaRucheQuiDitOui, Leocare, Liligo, Made.com, Meetic, Memo Bank, OuiCar, Pazzi et Typology.